cd.mpmn-digital.com
Nouvelles recettes

Les 8 meilleures façons de se réhydrater après une séance d'entraînement (diaporama)

Les 8 meilleures façons de se réhydrater après une séance d'entraînement (diaporama)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Essayez de boire environ 8 à 10 onces de liquide toutes les 15 minutes d'exercice

Thinkstock

Les antioxydants contenus dans les cerises soulagent l'enflure et l'inflammation des articulations après l'entraînement.

Jus de cerise

Thinkstock

Les antioxydants contenus dans les cerises soulagent l'enflure et l'inflammation des articulations après l'entraînement.

Lait d'amande

Thinkstock

Le lait d'amande au chocolat peut être bon pour vous aussi, si vous n'aimez pas le goût de la nature.

Jus Naturel

Thinkstock

Évitez le sirop de maïs à haute teneur en fructose que l'on trouve dans certains jus concentrés : optez pour le jus entier, qui préserve les fibres, les vitamines, les minéraux et les électrolytes naturellement présents dans les fruits et légumes.

Thé

Thinkstock

Les antioxydants qui sont naturellement présents dans les thés aident votre corps à se détoxifier et à soutenir le métabolisme, de plus, le thé contient une teneur élevée en eau pour vous aider à vous réhydrater.

L'eau de noix de coco

Thinkstock

L'eau de coco est un excellent moyen rafraîchissant de reconstituer les électrolytes perdus et de se réhydrater.

Frappé protéiné

Thinkstock

Les shakes protéinés naturels et sans poudre peuvent aider à remplacer les acides aminés.

Eau

Thinkstock

L'eau plate, simple et cristalline est la meilleure pour vous : pas les variétés aromatisées qui contiennent des ingrédients inutiles et toxiques.

Bananes mélangées avec des oranges et de l'eau

Thinkstock

Après un entraînement intense, un mélange savoureux de bananes avec des oranges et de l'eau peut reconstituer les minéraux et les vitamines, ainsi que fournir des sucres naturels.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de votre journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps.C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.


8 façons de maximiser votre récupération post-entraînement

Les mesures que vous prenez pour récupérer correctement sont aussi importantes que votre entraînement lui-même. Voici ce que vous devez savoir.

L'entraînement est terminé et vous êtes couvert de sueur, preuve visuelle d'un effort intense. Vous vous êtes poussé au maximum, vous avez mis le feu à vos fessiers et maintenant vous vous sentez bien pour un travail bien fait.

Mais c'est à ce moment-là que le vrai travail commence. Ce que beaucoup de femmes ne réalisent pas, c'est que la vraie magie ne se produit pas lorsque vous êtes à la salle de sport, elle se produit lorsque vous n'en êtes pas. L'entraînement déchire votre corps. C'est lorsque vous vous reposez et récupérez que votre corps répare tous ces tissus musculaires endommagés et vous assure de revenir plus fort que jamais.

Adoptez certaines de ces huit habitudes pour profiter davantage des entraînements que vous faites déjà et améliorer votre condition physique d'un cran.

1. Prenez le rouleau en mousse

Il y a de fortes chances que vous fassiez déjà quelques étirements pour terminer votre entraînement. Pendant que vous êtes sur le tapis, ajoutez du rouleau de mousse à votre routine.

Le roulement de mousse est une excellente technique pour briser les tissus cicatriciels de l'exercice, stimuler la circulation sanguine et détendre les tissus musculaires afin de réduire la douleur post-entraînement.

De plus, si vous le faites régulièrement, le roulement de mousse peut vous garder souple et vous aider à éviter les blessures à long terme.

2. Prenez un probiotique

Les probiotiques améliorent la récupération ? Bizarre, mais vrai. Les bactéries saines de votre intestin jouent un rôle clé dans le maintien non seulement de votre système digestif, mais également de votre système immunitaire.

Un système immunitaire sain ne protège pas seulement contre la maladie, il permet à votre corps de tolérer les facteurs de stress de la vie quotidienne, y compris l'exercice. Les entraînements intensifs sont plus pénibles et sont plus difficiles à récupérer lorsque votre système immunitaire n'est pas à la hauteur.

Et comme jusqu'à 80 % de votre système immunitaire réside dans votre intestin, tout commence par des niveaux de probiotiques appropriés.[1]

Vous n'aimez pas manger du yaourt ou du kimchi tous les jours ? Procurez-vous un supplément probiotique de qualité (comme celui-ci de Revel) et vous serez prêt.

3. Consommez suffisamment de protéines

Vous pensez que les shakes protéinés sont réservés aux personnes qui essaient de devenir grosses ? Détrompez-vous. Un shake protéiné post-entraînement donne à vos muscles une dose rapide d'acides aminés pour démarrer la récupération, tout en vous aidant à répondre à vos besoins totaux en protéines. Vous ne savez pas de combien de protéines vous avez besoin par jour ? Utilisez ce calculateur de protéines.

Revel Protein est un excellent choix. Il contient des enzymes digestives pour une digestion et une absorption optimales, ainsi que des fibres pour vous rassasier.

4. Mangez de la vraie nourriture

Bien que le shake post-entraînement indique à vos muscles qu'il est temps de se reconstruire et de se réparer, il ne suffit pas à lui seul à alimenter la récupération. Environ une heure après votre entraînement, mangez un repas post-entraînement équilibré composé d'aliments frais.

Pour ce repas, vous voulez une source solide de protéines ainsi que des glucides complexes.[2] Ce n'est pas le moment de lésiner sur ces glucides ! Votre corps les utilisera pour reconstituer les niveaux de glycogène musculaire.

Même si vous suivez un régime pauvre en glucides, consommez la plupart des glucides que vous autorisez peu de temps après votre entraînement. C'est à ce moment que votre corps peut optimiser son utilisation.

Assurez-vous également d'inclure des légumes ou des fruits frais, qui fournissent des antioxydants et d'autres micronutriments importants qui aident votre corps à récupérer. En plus, ils ont bon goût !

5. Réhydrater

Lorsque vous transpirez pendant l'exercice, vous perdez beaucoup d'eau, ce qui affecte la capacité de vos muscles (et d'autres systèmes) à fonctionner. Une boisson hydratante post-entraînement peut aider à la remplacer pour favoriser une récupération optimale.

Vous pouvez prendre une boisson sportive sucrée, mais Revel Recovery offre de plus grands avantages sans les calories vides. Il est fait avec de l'eau de coco, l'un des meilleurs moyens naturels de se réhydrater et de favoriser une récupération plus rapide après l'exercice.[3] La teneur naturelle en potassium de l'eau de coco vous aide à absorber le liquide que vous ingérez, ce qui le rend meilleur que l'eau seule.

Ce supplément de fitness multifonction contient également des acides aminés à chaîne ramifiée végétaliens, qui vous aideront à aller encore plus loin dans votre récupération. Et il a si bon goût que vous aurez envie de le siroter toute la journée. Déshydratation ? Jamais entendu parler.

6. Considérez le collagène

Un autre ingrédient bonus de Revel Recovery est le collagène. Le collagène est un peptide protéique qui constitue les tendons, les ligaments et d'autres tissus conjonctifs. Un tissu conjonctif sain est essentiel pour éviter les blessures d'entraînement, telles que les tendinites ou les ligaments déchirés, qui peuvent faire dérailler vos progrès durement gagnés.

Les suppléments de collagène aident à soutenir la santé des articulations afin que vous puissiez rester dans le match. Vous pouvez également obtenir du collagène à partir de bouillon d'os, de viande et de poisson, surtout si vous mangez la peau.

7. Périodiser votre programme

Le type de routine d'exercice que vous effectuez en premier lieu est une partie importante du processus de récupération. Même si vous ne vous considérez pas comme un athlète inconditionnel, il est très important de périodiser votre entraînement.

La périodisation signifie qu'il y a des moments où vous poussez fort et des moments où vous reculez et vous vous concentrez sur des entraînements plus légers, du repos et de la récupération. Cette approche est typique chez les athlètes, car elle vous permet de pousser fort et d'améliorer votre forme physique, tout en permettant un repos adéquat.

Chaque semaine, intégrez des journées d'exercice et de récupération faciles autour de vos entraînements les plus difficiles. Chaque mois environ, échangez votre programme stimulant contre une semaine entière d'entraînements moins intenses.

Si vous suivez un programme Bodybuilding.com All Access, vous êtes probablement déjà en train de périodiser votre entraînement, car les jours de récupération sont intégrés au programme. Prenez une semaine facile après avoir terminé chaque programme et vous serez couvert.

8. Prenez 10

Après votre douche et votre sortie des vestiaires, ne vous précipitez pas pour continuer le reste de la journée. Au lieu de cela, prenez 10 minutes pour vous-même. Prenez une route panoramique pour rentrer chez vous, asseyez-vous avec vos pensées, savourez ce délicieux repas après l'entraînement ou trouvez quelque chose de petit que vous aimez pour éliminer le stress de votre vie.

La plupart d'entre nous sont en mode go, go, go et laissent rarement tomber. Cela contribue à se sentir dépassé, stressé et incapable de faire face.

Toute forme de stress, qu'il s'agisse de stress de la vie ou de stress lié à l'entraînement, nuit à notre capacité à récupérer de l'exercice physique.[4] Le corps ne peut pas gérer tant de choses, il est donc essentiel de vous donner une pause de temps en temps pour retrouver votre sentiment de calme et de contrôle. N'oubliez pas que la vie ne se limite pas au travail, à la forme physique et à la nutrition !

La récupération n'est pas un processus en une seule étape. C'est essentiellement tout ce que vous faites lorsque vous ne vous entraînez pas. Faites-le bien, et votre temps dans la salle de gym en vaut bien plus.

Les références

  1. Zoumpopoulou, G., Pot, B., Tsakalidou, E., & Papadimitriou, K. (2017). Probiotiques laitiers : Au-delà du rôle de promotion de la santé intestinale et immunitaire. Journal international des produits laitiers, 67, 46-60.
  2. Ziegenfuss, T.N. (2004). Supplémentation en glucides et protéines après l'entraînement. Journal de conditionnement de force et d'amp, 26(3), 43-44.
  3. Saat, M., Singh, R., Siisinghe, R.G., & Nawawi, M. (2002). Réhydratation après l'exercice avec de l'eau de coco jeune fraîche, une boisson glucidique-électrolytique et de l'eau plate. Journal d'anthropologie physiologique et de sciences humaines appliquées, 21(2), 93-104.
  4. Budgett, R. (1990). Syndrome de surentraînement. Journal britannique de médecine sportive, 24(4), 231-236.

A propos de l'auteur

Shannon Clark

Shannon Clark est une rédactrice indépendante sur la santé et la forme physique située à Edmonton, Alberta, Canada.



Commentaires:

  1. Anghet

    Désolé, ai-je pensé, et j'ai supprimé le sujet

  2. Ruaidhri

    C'est dommage que maintenant je ne peux pas exprimer - il n'y a pas de temps libre. Je serai libéré - j'exprimerai nécessairement l'opinion sur cette question.

  3. Shattuck

    Le site est tout simplement merveilleux, je le recommande à tous ceux que je connais!

  4. Burlin

    Peut-être y a-t-il une erreur?

  5. Wadley

    En tous cas.

  6. Hiram

    Il y a quelque chose dans ce domaine.Maintenant, tout est clair, merci pour l'aide dans cette affaire.



Écrire un message